Commerce Report Suisse 2021: Management Summary «Baromètre»

Commerce Report Suisse
Datatrans AG – Commerce Report Suisse 2021: Management Summary «Baromètre»

Evaluation de la situation du commerce suisse: quand une crise révèle une opportunité.

Extrait du Management Summary «Baromètre» du Commerce Report Suisse 2021

Cela ne nécessite aucune explication: la pandémie de Covid-19 est un grand malheur pour le monde. Mais comme toujours en cas d’événements de grande envergure, de nouvelles opportunités s’ouvrent pour une partie des personnes concernées. Faire partie des plus fortunés n’est pas un mérite. Toutefois, il faut reconnaitre les mérites de ceux qui sont capables de saisir des opportunités pour réorienter les ressources disponibles, contribuer à la stabilisation et au bien-être général dans une situation difficile. C’était le cas en 2020 et cela s’applique toujours à de nombreux collaborateurs et entreprises du secteur des biens de consommation.

Le secteur suisse des biens de consommation su exploiter ses opportunités.

Datatrans SA, en tant que client, et la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW) profite des bouleversements dans la distribution des biens de consommation physiques provoquées par la crise du coronavirus pour étendre la série d’études publiées entre 2009 et 2020 sur le développement de la distribution aux consommateurs par deux éditions spéciales. Dans la première édition du baromètre, il s’agit de faire un état des lieux actuel du commerce suisse. La deuxième édition, qui paraît début novembre 2021, traite des évolutions du paysage des fournisseurs et des modèles d’affaires. Comme à l’accoutumée, les résultats de l’étude proviennent principalement des réponses des experts du panel d’études.

Coronavirus: expériences et effets

2020, un voyage en montagne russe!

Ce sont de véritables montagnes russes que les fournisseurs du secteur des biens de consommation ont dû parcourir au cours de la première année du coronavirus en 2020. Tout a commencé au début du mois de mars avec une prise de conscience de la gravité de la situation à laquelle les consommateurs ont réagit en achetant des provisions en masse, d’une part, et en modérant leurs achats d’autre part: les meubles, les livres et les vêtements, seront-ils encore achetés? Le premier confinement, les mesures de protection en entreprise, le télétravail, un boom du e-commerce explosif, de grandes restructurations des assortiments, de graves problèmes logistiques et de disponibilité, des effets de rattrapage après la réouverture des magasins, des hauts et des bas persistants, des conditions-cadres politiques chaotiques – et tout cela avec une deuxième vague inéluctable. Les mesures de protection ont été tout juste suffisantes pour que le deuxième confinement puisse être repoussé au-delà des ventes de Noël et dans la nouvelle année. Pendant ce temps, les chaînes d’approvisionnement mondiales ont été complètement déboussolées: beaucoup de groupes de marchandises et de routes de transport sont confrontés à des goulets d’étranglement persistants et à des augmentations de prix qui n’ont plus été observées depuis longtemps.

Parmi les surprises des interviews de cette année, on peut citer la manière dont les entreprises ont été en mesure de maîtriser tout cela. Le passage au télétravail s’est déroulé de manière étonnamment fluide. Dans d’autres domaines également, les collaborateurs ont fait preuve de volonté d’adaptation et de détermination lorsqu’il s’agissait de faire ce qu’il fallait dans de nouvelles situations ou d’apprendre rapidement. Plusieurs participants à l’étude ont qualifié cette expérience d’un temps fort de l’année et aimeraient continuer avec ce pragmatisme à l’avenir.

Quelle sera la nouvelle normalité? Personne ne connaît encore la réponse à cette question!

En ce qui concerne le marché, le coronavirus a plusieurs effets, les plus importants étant représentés à la Fig. 1. Dans de nombreux domaines, la crise agit comme un accélérateur pour les tendances déjà existantes, comme le passage de l’offre stationnaire à une offre en réseau, l’importance du smartphone ou le désir d’un monde plus durable.

En revanche, les changements dans le rayon de déplacement des clients, de la revalorisation du foyer et de la redécouverte de l’art de faire les choses soi-même, par exemple en cuisinant. Les changements dans le planning quotidien peuvent avoir des conséquences importantes pour le commerce: Les sites très fréquentés et les commerces de quartier doivent être réévalués. L’interaction entre les services fournis localement et en ligne sera rééquilibrée.

Fig. 1: Les conséquences du coronavirus et leur impact sur le marché

 

Autres sujets du Management Summary:

  • Prévisions pour l’année en cours et au-delà
  • 2020 – une année étonnamment forte pour le secteur des biens consommation

Cliquez sur Téléchargement pour obtenir gratuitement l’étude 2021 complète en allemand, le Management Summary complet en français et en anglais et tous les études déjà parues.