E-Commerce Report Suisse 2020 – La tendance à la croissance du commerce en ligne est constante.

Datatrans et la Fachhochschule Nordwestschweiz présentent la 12ème édition de la série d’études E-Commerce Report Suisse 2020.

Zurich, le 1er juillet 2020
La forte consommation via Internet se poursuit: en 2019, les Suisses ont dépensé près 
de 10 milliards de francs en ligne, ce qui représente une augmentation de 8% du volume 
de l’e-commerce. Presque tous les participants à cette série d’études s’attendent également 
à un taux de croissance positif en 2020. En raison du coronavirus, l’e-commerce connaît une nouvelle progression et devrait voir sa croissance multipliée par trois par rapport à 2019. 

L’enquête approfondie réalisée auprès des 35 principaux fournisseurs d’e-commerce et multicanaux influençant le marché suisse le confirme: les boutiques en ligne ont été les grandes gagnantes de ce confinement de huit semaines. «Sur la base des données disponibles début juin, nous prévoyons pour 2020 une croissance de l’ordre de 22 à 30%, soit un taux multiplié par deux ou trois par rapport à l’année précédente» explique le professeur Ralf Wölfle, directeur de cette étude. 

Ralentissement de la croissance des plateformes étrangères.
Au cours des cinq dernières années, les fournisseurs étrangers ont connu une croissance deux fois plus rapide que les plateformes suisses. Nous constatons ici pour la première fois un revirement. Reste à savoir si ce changement de tendance intervenu en 2019 se confirmera au fil du temps. Les attentes des fournisseurs suisses en matière de croissance sont élevées. Personne n’envisage une stagnation ou un recul. 

Fusionner efficacement les canaux de vente en magasin et de vente en ligne.
«Pour rester performant dans le monde du commerce interconnecté, il faut aller là où se trouve la clientèle cible pour y proposer ses produits et ses services», explique Urs Kisling, membre du conseil d’administration de Datatrans. «La séparation entre le monde analogique et numérique est obsolète». Les fournisseurs combinent de plus en plus les différents canaux afin de faciliter autant que possible l’accès des consommateurs à leurs produits et de générer des achats. L’e-commerce devient commerce.

Les réseaux sociaux passent à l’e-commerce.
L’exemple du développement du commerce mobile et des activités de vente via les réseaux sociaux montre comment une mise en réseau intelligente peut fonctionner. Les plateformes ajoutent des boutons de commande et de nouvelles fonctions de paiement, les commerçants les utilisent et téléchargent par exemple des catalogues de produits entiers via WhatsApp. Et cela marche très bien selon Urs Kisling: «Dans le domaine du commerce mobile, ce sont surtout les fournisseurs privilégiant la simplicité et le service pour leurs utilisateurs qui tirent leur épingle du jeu.» 

La tendance de croissance dans l’e-commerce restera stable pour les cinq prochaines années.
Les attentes du panel de l’étude concernant la croissance de l’e-commerce dans les cinq années à venir sont élevées : les deux tiers des entreprises interrogées partent du principe que le chiffre d’affaires de l’e-commerce augmentera de 50% ou plus d’ici 2025 pour leur secteur d’activité. Personne n’envisage une stagnation ou un recul. 

–––
À propos de l’E-Commerce Report Suisse
L’E-Commerce Report Suisse étudie depuis 2009 l’importance de la vente aux clients finaux, ainsi que les changements et les tendances qui s’y rapportent. C’est l’unique série d’études existant du point de vue des fournisseurs. Cette enquête est menée par la Fachhochschule Nordwestschweiz FHNW au nom de Datatrans.

Thèmes (liste non exhaustive)

  • Le coronavirus, booster de digitalisation
  • Boutiques en ligne individuelles ou plateformes: quel sera le grand gagnant?
  • Rester performant dans le monde du commerce (axe thématique 2020)

Participants

  • 35 fournisseurs de biens de consommations et de services, en ligne et multicanaux, potentiellement capables d’influencer le marché suisse et générant un volume e-commerce de plus de 6 milliards de francs.

Téléchargement gratuit
www.e-commerce-report.ch/commandes

Contact
Pr Ralf Wölfle, directeur de l’étude, Fachhochschule Nordwestschweiz
Directeur du centre de compétences E-business
061 279 17 55, [email protected]

Hanspeter Maurer, Directeur, Datatrans AG
044 256 81 91, [email protected]